Chronologie des évènements de 1755 à 1769 
( Source : « Pasquale de’Paoli » de Georges Oberti).


L’année 1755 :


-16 avril : Pasquale Paoli arrive en Corse.

-13-14 juillet : consulte au couvent de Sant’Antonio della Casabianca. Paoli est élu « Capo Generale puliticu e ecunumicu » contre Mario Emanuele Matra.

16-18 Novembre : la consulte de Corte organise le Conseil Suprême de la justice.

Etablissement de la Constitution du Royaume, Paoli fait de la Corse le premier état appliquant la souveraineté du peuple et la séparation des pouvoirs.

« Ayant reconquis sa liberté, voulant donner à son gouvernement une forme durable et permanente, en la transformant en une constitution propre à assurer la félicité de la Nation… »


L’année 1756 :


25 novembre : consulte de Corte pour organiser les Provinces de l’Au-Delà des Monts. Le sud sera représenté au Conseil Suprême par Orazio Ferri-Pisani et Sebastiano Poli

L’année 1757 :


28 mars : au couvent du Bozio des renforts sauvent Paoli.

Corrazini stoppe Antonuccio Matra à Piedicorte

L’année 1758 :


Premières éditions des « Gisutificazione della Rivoluzione di Corsica ».

L’année 1759 :


Les Corses résistent au siège de Furiani organisé par les Français. Les Corses échouent à Saint Florent.

L’année 1760 :


Avril : Débarquement au Prunete de Monseigneur Cesare Crescenzio de Angelis, envoyé du Pape.

10 mai : Consulte de Corte, guerre sur mer

11 mai : manifeste en réponse des menaces génoises envers monseigneur de Angelis.

20 mai : consulte de Casinca guerre contre les génois – le Manifeste.
Septembre : sortie du premier numéro des Ragguagli dell’Isola di Corsica, journal officiel du Royaume de Corse.

L’année 1761 :


14 mai : consulte de Vescovato, en Casinca, au couvent de Saint-François.

24 mai : déclaration de Paoli et du Conseil d’Etat faisant connaître les décisions du 14 mai.

-pas de transaction avec Gênes sans que ne soient au préalable reconnu le Gouvernement de la Corse et rendu les villes encore occupés par la République.

-Levée d’une contribution extraordinaire pour la guerre

-Corté devient le capitale de l’île.

-création d’une monnaie

-création du papier timbré

-mesure pour maintenir le bon ordre de la justice et dans la perception de l’impôt.

Décision d’écrire un mémoire aux souverain d’Europe.

L’année 1762 :


Le siège de Macinaggio se poursuit ; prise de Coscia, fort situé au dessus de ce port.

23 mai : Consulte en Casinca (ou à Corte) qui décide : la création d’une junte de guerre, rejet de tout débat avec Gênes si la souveraineté de la Corse n’est pas reconnue, les portrais des chefs morts pour la patrie seront placés dans le Salon du Conseil à Corte.

16 juin : les Ragguagli publient une décision de la junte de guerre contre les corses au service de Gênes.

24-25 Novembre : Consulte à Corte qui décident : de lever deux régiments de 300 hommes disciplinés et instruits, qui devront servir un an, nomination dans chaque piève d’un sous intendant aux finances, création d’une monnaie nationale en argent et en cuivre.

L’année 1763 :


La guerre de sept ans se termine, traité de Paris le 10 février 1763

Octobre : les pro génois du sud se rallient, leurs chefs sont Cesari et Orazio Quenza.

16 décembre 1762 : mort à Naples du père de Pasquale Paoli, Giacinto Paoli




L’année 1764 :



23-24 Novembre : Consulte à Corté auprès des chefs

25 Novembre : décision pour la création d’une Université à Corté qui devra former les cadres du jeune Etat.

Décembre : Abbatucci se rebelle. Il emprisonne la junte de guerre au couvent d’Istria ; il prendra contact avec les Français.

L’année 1765 :


5 janvier : Mémoire de Paoli au ministre de France, échange de lettre avec Choiseul, l’oeuvre de Paoli est cité par Rousseau, ainsi que Voltaire.

20 mai : consulte de Corté relative aux relations avec la France :

- commerce
- costume des magistrats provinciaux
- élection des magistrats provinciaux
- expulsions
- choix des futurs fonctionnaires
-rétroactivité de certaines décisions
- publicité des actes civils

Octobre-Novembre : Visite de l’écrivain écossais James Boswell qui écrira « Un compte rendu de la Corse » et ses mémoires sur Paoli. Le livre qui devient un Best seller pour son époque fait de Paoli un véritable héro de la liberté au sein de l’Europe entière.


L’année 1766 :


18 mai : Projet d’accommodement et Mémoire

20 mai : consulte de Corté,

- amnistie pour les habitants des présides qui sont les Fils de la patrie
- décision sur le régime des élections
- éclaircissement sur les lois criminelles, ébauche d’un véritable Code Pénal.

30 Octobre : mort de Monseigneur Crescenzio de Angelis

12 décembre : règlement entre le Général et l’église.






L’année 1767 :


16 février : sous la conduite d’Achille Murati 300 Corses débarques dans l’île de Capraia mais les génois résistent.
L’île est conquise le 29 mai.

Août : les corses occupent Algajola, Ajaccio est occupé par Gaffori et évacuée.



L’année 1768 : Une fois de plus sur la brèche…


18 février : traduction à Glasgow de la première édition de l’Account of Corsica, de Boswell et à Londres de la seconde édition.

Abbatucci se réconcilie avec Paoli.

Le 15 mai c’est le Traité de Versailles : les génois cèdent la Corse à la France.

Le 22 mai la consulte de Corte prend des mesures pour le défense de la Patrie, un impôt extraordinaire est levé pour faire face aux dépenses de guerre.

Le 28 Août : appel de Paoli à la Nation.

7 Octobre : victoire des Corses à Borgo

Octobre : complot de Matteo Massesi contre Paoli

15 Novembre : Manifeste de Santa Réparata.


L’année 1769 : La fin du rêve…


Défections chez les Corses.

Buttafoco organise un corps de volontaire Corses auxiliaires des français.

13 février : conjuration d’Oletta pour rendre la ville de Paoli. Les conjurés sont arrêtés par les français, la justice militaire est dessaisie du procès ; un tribunal est crée pour la circonstance.

Mars : Consulte d’Aleria, levée en masse de 16 à 60

8 mai : Effondrement de l’armée Corse à Ponte-Novu. Paoli quitte Corté. Il résiste à Vivario, Abbatucci portège sa retraite.

13 juin : Paoli s’embarque à Porto-Vecchio sur un navire Britannique.

18 septembre : Paoli arrive en Angleterre à Harwish après avoir traversé l’Europe.

Entre temps le 17 juillet, les accusés d’Oletta sont condamnés à mort par le Tribunal de circonstance présidé par Chardon. Malgré l’obligation de laisser sur place les suppliciés, Maria Gentile enterre son fiancé le 26 septembre.

A partir de 1770 une faible résistance s’organise. Celle ci est écrasée par Vaux, les notables Corses dont la famille Bonaparte se rallient à la France.



Chronologie des évènements de 1789 à 1807
(Source : « Pasquale de’Paoli  de Georges Oberti).

L’année 1789 :

Le 5 mai c’est l’ouverture des Etats généraux à Versailles.

Le 18 mai l’assemblée générale de Bastia élit ses représentant :
-Noblesse : Mathieu Buttafuoco
-le Clergé : chanoine Peretti della Rocca
-le Tiers Etat : Salicetti et Colonna Cesari Roca



Le 20 juin : serment du jeu de paume
Le 9 juillet : les Etats généraux se proclament assemblée constituante
Le 14 juillet : prise de la Bastille
Nuit du 4 Août : abolition des privilèges et du régime féodal.

En août une nouvelle municipalité entre en fonction à Bastia. Résistance du Vicomte de Barin successeur de Marboeuf, gouverneur militaire de la Corse.

Le 26 Août : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Septembre : séjour de Napoléon Bonaparte à Ajaccio
31 Octobre : adresse des citoyens d’Ajaccio à la Constituante
5 novembre : Incidents à Bastia, Lettre de la municipalité de Bastia à la Constituante.

Le 30 novembre : lecture de la Constituante de la Lettre de Bastia et de l’Adresse d’Ajaccio
Décret déclarant l’île de Corse comme faisant intégralement partie de la France
Décret pris sur la proposition de Mirabeau autorosant les corses expatriés à rentrer dans leur Pays.

11 décembre : Lettre de Paoli à la Constituante

L’année 1790 :


22 mars : dîner d’adieu à Londres de Paoli, lettre de Paoli au roi Georges III de Grande-Bretagne.

3 avril : Arrivée de Paoli à Paris
8 avril : Paoli est présenté à Louis XVI

22 avril : Paoli se présente devant la Constituante ainsi que les députés extraordinaires de Bastia

26 avril : Paoli est reçu par Robespierre à la Société des Amis de la Constitution.

14 juillet : à Toulon Paoli s’embarque pour la Corse

17 juillet : arrivée de Paoli à Macinaggio et à Bastia

2 août : l’effigie de Buttafuoco est brûlée à Ajaccio

14 août : Salicetti proteste à la Constituante contre les rumeurs selon lesquelles Paoli veut soumettre la Corse aux Anglais.

9 septembre : L’Assemblée générale d’Orezza décide que :
-la Corse forme un seul département représenté par un Conseil général et administré par un Directoire et un procureur général syndic.
-Paoli est nommé Président du Conseil général et Commandent en chef de la garde nationale.

28 Octobre : Buttafuoco accuse Paoli à la Constituante d’être un agent de l’Angleterre ; rôle de l’abée Peretti.

16 novembre : décret organisant la Corse en un seul département.

L’année 1791 :

23 janvier : Bonaparte écrit sa lettre à Buttafuoco de soutient à Pascal Paoli

22 juin : Luis XVI est arrêté à Varenne
3 septembre : La Constitution est publiée
14 septembre : Le roi prête serment
30 septembre : la Constituante se sépare.

L’année 1792 :


13 mars : décret installant le chêf lieu de département à Corté et le siège épiscopal à Ajaccio.


1
er Avril : Napoléon Bonaparte est élu Lieutenant-Colonel en Second à Ajaccio. IL rejoindra son poste sur le continent fin avril.

20 Avril : déclaration de guerre à l’Autriche.

10 Août : suspension de Louis XVI et la Fayette est déclaré Hors la loi.

20 Août : Victoire de Valmy, fin de la législative.

21 Août : la royauté est abolie par la Convention.

En septembre des eléctions se déroulent en Corse pour la Convention.

15 Octobre : Nouveau séjour de Bonaparte en Corse.




L’année 1793 :


21 Janvier : exécution de Louis XVI, Paoli en sera vivement choqué.
1
er Février : nominations de commissaires pour rétablir l’ordre en Corse

24 février : Échec de l’expédition de Sardaigne conduite par Paoli. Bien qu’irresponsable on lui attribut la défaite.

2 Avril : à la Convention, Escudier dénonce Paoli. Décret ordonnant l’arrestation de Paoli et de Pozzo di Borgo.

6 avril : création du Comité de Salut Public.

4 Mai : Bonaparte arrêté à Bocognano s’en évade

14 mai : les représentants de la Convention destitue le directoire départemental.

27 mai : consulte extraordinaire de Corté

5 juin : la convention sursoit à l’arrestation de Paoli

11 juin : Les Bonaparte quittent la Corse

11 juillet : une députation dénonce Paoli (Buonaparte et Meuron)

17 juillet : décret déclarant Paoli traître à la République française et le mettant hors la loi.

En octobre on éxécute à Paris Marie-Antoinette ainsi que les Girondins.

L’année 1794 :

16 janvier : Sir Elliot rencontre Paoli en Corse

7 Février : Lettre de Hood à la Municipalité d’Ajaccio.

17 février : les anglais prennent Saint Florent.

21-22 avril : lettre de Hood à Elliot

1
er mai : circulaire de Paoli à ses compatriote

21 mai : les anglais prennent Bastia

10 juin et jours suivants : Assemblée générale des corses.

19 juin : Constitution du Royaume de Corse (anglo-corse).

10 août : les anglais prennent Calvi.

4 octobre : proclamation du Vice-Roi Elliot

L’année 1795 :


9 février : le Parlement se réunit à Bastia. Paoli en refuse la présidence et reste à Monticello

mai : les litiges s’accumulent entre Paoli et les chêfs du gouvernement anglo-corse.

14 juillet : au cours d’une réception à Ajaccio le buste de Paoli est endommagé.
A Ponte Novu, il apprend que se retour en Angleterre lui ai conseillé par le Roi

15 Octobre : Pascal Paoli quitte la Corse par Saint Florent pour Livourne puis Londres.

4 décembre : décret du Vice Roi rétablissent l’Université de Corté.

L’année 1796 :


Avril : des incidents graves éclatent dans plusieurs villages, notamment à Bocognano.

Une insurection éclate contre les Anglais à Ajaccio.

Entre août et septembre les délégations se succèdent à Livourne pour prêter serment à la République française.

19 Octobre : les anglais quittent l’île.

23 novembre : Miot devient gouverneur de la Corse.

L’année 1797 :

Mars : les entraves à la liberté de culte, l’incapacité et les exactions des agents de la nouvelle administration républicaine provoque un mécontentement général.

Septembre : climat de révolte dans le Liamone.

11 octobre : le mouvement fait tache d’huile et touche le Golo et la Castagniccia. C’est Agostino Giafferi qui en est le meneur.



22 décembre : Giafferi est fait prisonier au couvent de San’Antonio della Casabianca.

L’année 1798 :


La Corse est divisée en deux départements.

21 février : Giafferi est exécuté.

L’année 1800 :

Le corses émigrés en Italie complotent. Ils débarquent dans le sud mais seront défaits devant Sartene. Ils le font en criant « Vive Paul 1
er »

L’année 1802 :


Morand remplace Miot


Mort de Paoli en 1807.